A-A+
Ajouter aux favoris
Imprimer

Le mémorial américain du Mardasson

Le mémorial américain du Mardasson
Le mémorial américain du Mardasson
Le mémorial américain du Mardasson
Le mémorial américain du Mardasson
Le mémorial américain du Mardasson
Le mémorial américain du Mardasson
Le mémorial américain du Mardasson
Le mémorial américain du Mardasson
Le mémorial américain du Mardasson
Le mémorial américain du Mardasson
Le mémorial américain du Mardasson
Le mémorial américain du Mardasson
Le mémorial américain du Mardasson
Le mémorial américain du Mardasson
Le mémorial américain du Mardasson
Le mémorial américain du Mardasson
Le mémorial américain du Mardasson
Le mémorial américain du Mardasson
Le mémorial américain du Mardasson
Le mémorial américain du Mardasson
Le mémorial américain du Mardasson
Le mémorial américain du Mardasson
Le mémorial américain du Mardasson
Le mémorial américain du Mardasson
Le mémorial américain du Mardasson
Le mémorial américain du Mardasson
Le mémorial américain du Mardasson

Colline du Mardasson
B-6600 Bastogne

Web : http://www.bastogne-tourisme.be

Tél : +32(0)61 21 27 11

Personnes à mobilité réduite

Accessible aux personnes à mobilité réduite : 1

Description

Libre gratuit

Une galerie circulaire à colonnes donne au monument l'aspect d'un vaste temple d'une hauteur de 12 mètres avec un atrium central de 10 mètres de rayon. Au coeur du Mémorial, une dalle commémorative a été placée avec la mention suivante : "Populus Belgicus Memor. 4. VII. MCMXLVI Liberatoribus Americanis".
Sur les murs de la galerie, on peut lire l'histoire de la bataille des Ardennes et les noms des principales unités ayant participé à l'action. Sur la couronne du Mémorial, les noms des 50 états figurent en lettres de bronze.
A proximité, une vaste crypte abritant trois autels (catholique, protestant, juif) a été conçue afin de permettre aux familles américaines de se recueillir pour évoquer la mémoire de leurs morts.

Sources: Idem

Ce monument en forme d'étoile à 5 branches représente l'hommage du peuple belge à l'armée américaine pour avoir participé à la libération de l'Ardenne.

La guerre vient tout juste de se terminer que d'éminentes personnalités politiques décident de rendre hommage aux combattants américains sur le sol bastognard. Il ne leur faudra qu'une année pour créer cet édifice, véritable symbole de la résistance américaine sur le sol belge et des liens d'amitié entre les deux territoires.

Le Mardasson est le projet de plusieurs hommes influents faisant partie de l'Association belgo-américaine. Cet organisme, créé en 1945, a pour objectif de prolonger et de développer les rapports économiques et sociaux entre la Belgique et les Etats-Unis. Paul Van Zeeland, ancien premier ministre, en est un des instigateurs. Le site du Mardasson s'impose sur la première proposition (à proximité de la N4 direction Remoifosse) de part son altitude (520 mètres), sa situation (entre les bassins du Rhin et de la Meuse) et son histoire (percée ultime des troupes allemandes vers Bastogne).
Le 4 juillet 1946, jour de l'indépendance américaine, est inaugurée une dalle commémorative, sorte de première pierre de l'édifice (aujourd'hui au centre du mémorial). Les aménagements des lieux ont été exécutés par 40 prisonniers allemands venus du camps de Poix. Le même jour, une urne contenant de la terre de la colline est envoyée symboliquement au président américain Harry Truman.
La construction de l'édifice débute au printemps 1948 : 60.000 mètres cubes de terre et de rochers sont déplacés. En juillet 1949, la structure et la plate-forme qui surplombent le mémorial sont achevées. Le Mémorial est inauguré le 16 juillet 1950 devant 10.000 personnes, dont le général Anthony McAuliffe.
Très vite, il devient une halte pour les officiels et les célébrités de passage à Bastogne, le Roi Baudouin, le Roi Albert, le Grand-Duc Henri et la Grande-Duchesse du Luxembourg, le Prince Bernhard des Pays-Bas, Neil Asmtrong, etc.
En forme d'étoile américaine à cinq branches, il a été conçu par l'architecte Georges Dedoyard pour honorer la mémoire des 76890 soldats américains tués, blessés ou disparus pendant la bataille des Ardennes.

Sources :
Maison du Tourisme du Pays de Bastogne
FRANCARD Michel, MOËRYNCK Robert, Le mémorial du Mardasson à Bastogne, Marche-en-Famenne, Musée de la parole en Ardenne asbl, 2005.

Retour liste
Top