A-A+
Ajouter aux favoris
Imprimer

Le village de Bourcy

Bourcy
B-6600 Bourcy (Bastogne)

Web : http://www.bastogne.be/htm/frameset_tour.htm

Description

Accessibilité : 1

Généralités
Villages de plateau, fort étendu, longé par la voie ferrée, désaffectée aujourd'hui se situe à
11 km de Bastogne. Son altitude est de 500 m. Sa population est de 491 habitants au 01 janvier 2004.
Etymologie:Vient du Bur (source), la terminaison cy a le sens de demeure. De là, maison au milieu des sources.
Blason: les «cous d'bar» (les culs de barils)
Histoire et patrimoine
La mairie de Bourcy était composée de 13 localités: Arloncourt, Benonchamps, Bourcy, Cobru, Foy, Longvilly, Mageret, Michamps, Noville, Oubourcy, Recogne, Vaux et Wicourt.
La guerre 1914-1918
Le 2 août 1914, le ministre d'Allemagne remettait au gouvernement belge la note, annonçant l'intention de violer la neutralité de la Belgique en cas de refus de laisser passer les troupes allemandes. Face à l'inflexibilité du gouvernement belge, les premières troupes allemandes pénètrent sur le territoire belge. Bourcy fut occupé dès le 10 août 1914. Les allemands prirent possession de l'école, de l'Eglise et de bon nombres d'habitations. Ils réquisitionnèrent des hommes et des attelages pour assurer divers transports de denrées, faciliter l'approvisionnement des armées et effectuer des travaux de déblaiement. Pour tout déplacement, un laissez-passer était nécessaire.
Fin octobre 1918 les troupes allemandes commencèrent à refluer vers les frontières. Ce n'était plus les soldats arrogants de 1944. C'était une armée désorganisée. Vers cette date, une boulangerie allemande s'installa à Bourcy pour ravitailler les dernières troupes. Les enfants du voisinage ne se gêneront pas pour lui dérober de temps en temps quelques pains. Après l'armistice, le 11 novembre 1918, le sort s'acharna à nouveau. L'Europe fut frappée par une terrible épidémie de grippe, dite «grippe espagnole» en raison de son origine méditerranéenne qui faucha des millions de personnes. Bourcy et sa région ne furent pas épargnés.
Vestiges romains
7 voies romaines partaient de Bavay en France et sillonnaient toute la Belgique. La voie romaine principale passait non loin de Bourcy et se prolongeait vers St Vith et Cologne.
Bourcy a compté plusieurs villas et on a retrouvé à l'issue des fouilles, plusieurs pièces de vaisselle (tessons de cruches, fragments d'assiettes et de goblelets,…).
Histoire
Au Moyen-âge, les seigneurs les plus puissants avaient haute, moyenne et base justice. Ils jouissaient des dîmes, des terrages, corvées, rentes en argent, droit de chasse et de pêche.
Lorsque la justice établie avait juridiction sur les délinquants de droit commun, elle se nommait basse, moyenne ou haute en fonction du degré de pouvoir. La haute cour était compétente pour prononcer la peine de mort et les sentences étaient exécutées par le Prévôt de Bastogne. Ce magistrat représentait le pouvoir central et sa juridiction s'étendait sur un territoire correspondant à un arrondissement. Bourcy dépendait de la Prévôté de Bastogne.
Bataille des Ardennes
Le dimanche 17 décembre 1944 au matin, plusieurs obus éclatèrent à proximité de Bourcy, apportant à la population la confirmation d'une offensive dans le secteur. Bourcy ne devait être libéré que le 17 janvier 1945. Le village vécut ainsi un mois dans la crainte et l'angoisse.
Edifices remarquables
· Château de Bourcy, important château fortifié.
· Ferme du XVIIIème siècle.
· Villa et cimetière romain.
(Source texte : www.bastogne.be)

Retour liste
Top