A-A+
Ajouter aux favoris
Imprimer

Le village de Villers-la-Bonne-Eau

Le village de Villers-la-Bonne-Eau
Le village de Villers-la-Bonne-Eau

Villers-la-Bonne-Eau
B-6600 Villers-la-Bonne-Eau (Bastogne)

Description

Accessibilité : 1

Population: 69 habitants au 01 janvier 2004
Blason populaire: «les djenisses» (les bruants jaunes)
Ethymologie: Villers est villa; la...

Généralités
Population: 69 habitants au 01 janvier 2004
Blason populaire: «les djenisses» (les bruants jaunes)
Ethymologie: Villers est villa; la bonne eau indique une source de bonne eau.
A flanc de couteau, village à l'habitat dispersé et étiré, presque entièrement reconstruit après 1945. A épingler, au N-O et au S-E, deux petites chapelles de plan carré, sous bâtière d'ardoises.
«on raconte que Villers-la Bonne-Eau tire son nom d'une fontaine voisine de l'Eglise. D'après la légende, un incendie s'était déclaré qui menaçait de consumer tout le village; les habitants s'adressèrent à leur patronne Saint-Barbe, et aussitôt une source jaillit et ils purent ainsi arrêter l'élément destructeur. Cette fontaine existe encore aujourd'hui et, de mémoire d'homme, on ne se souvient pas qu'elle ait jamais tari. La destruction attribue à cette eau une vertu merveilleuse pour la guérison de certaines infirmités».
Histoire et patrimoine
On y trouvait autrefois la seigneurie de Losange, qui était primitivement un fief de la prévôté de Bastogne sans autre juridiction que la foncière; elle est devenue seigneurie haute, moyenne et foncière, ensuite de la vente de droits prévôtaux sur six communes voisines.
Plusieurs haches ont été retrouvées, notamment la hache du fond du bois Tagnon qui a été découverte lors de travaux de défrichement entre Lutrebois et Lutremange.
Commune jusqu'en 1976, d'une superficie de 2.345 hectares, elle reprenait les villages de Livarchamps, Lutrebois, Losange, Remoifosse et Lutremange. A la fusion des communes en 1977, Villers est intégrée à la Commune de Bastogne.
Bataille des Ardennes
Nulle part ailleurs, les allemands ne s'arc-boutèrent avec plus de ténacité que dans les villages de Villers-la –Bonne-Eau. Jusqu'au 10 janvier, ils se défendirent pied à pied dans ce qu'on appelait alors le porche de Harlange. Lutrebois fut repris une première fois le 31 décembre pour ensuite changer d'occupants à plusieurs reprises. Lutremange ne revit les américains que le 11 janvier 1945.
Pour déloger les allemands qui s'accrochaient aux ruines, les américains pilonnèrent la région pendant 15 jours. 6000 obus s'écrasèrent sur Villers-la-Bonne-Eau, un petit village de 15 maisons. Les statistiques de l'époque parlèrent de plus de 20000 obus pour ce triangle de 4 kilomètres carrés.
Des centaines d'hectares de bois furent pulvérisés.
Sur quelque quatre cents habitants qui vécurent ce drame hallucinant, une trentaine d'entre eux y laissèrent la vie.
Pont de la Betlange
Ce petit pont a été supprimé par les militaires du 2ème Chasseurs Ardennais à l'aube du 10 mai 1940. Jusqu'en 1982, les gens ont franchi le ruisseau à gué.
Cependant à Harlange (village grand-ducal qui se trouve à proximité), le syndicat d'Initiative, souhaitait réparer le pont afin de permettre aux touristes de se promener à l'aise dans les deux pays. C'est ainsi que suite à plusieurs entrevues entre les communes des 2 pays, le petit pont a retrouvé sa place au grand bonheur des promeneurs.
Agriculture
L'agriculture est l'activité primordiale des habitants
· En 1766, 88 % de laboureurs éleveurs
· En 1846, 132 fermes
· En 1895, 153 fermes
· En 1950, 107 fermes
En 2004, 4 fermes (village), 24 fermes (anciennes commune)
Eglise Saint-Lambert
Construction enduite et blanchie de quatre travées sous ardoises, réalisée vers 1892-1893 sur les plans de l'architecte Cupper, de Bastogne. Tour de trois niveaux devant la façade, sous flèche octogonale à égout carré.
Chapelle St-Barbe
Elle a été érigée en remerciement à leur patronne Sainte-Barbe qui, lors d'un incendie dans le village, a fait jaillir une source d'eau. Elle est située dans un angle du cimetière, modeste chapelle cimentée, de plan carré sous pavillon d'ardoises.
Croix de fer forgée et coq de girouette
(Source texte : www.bastogne.be)

Retour liste
Top