A-A+
Ajouter aux favoris
Imprimer

Bastogne Barracks

Bastogne Barracks
Bastogne Barracks
Bastogne Barracks
Bastogne Barracks
Bastogne Barracks
Bastogne Barracks
Bastogne Barracks
Bastogne Barracks
Bastogne Barracks
Bastogne Barracks
Bastogne Barracks
Bastogne Barracks
Bastogne Barracks
Bastogne Barracks
Bastogne Barracks
Bastogne Barracks
Bastogne Barracks
Bastogne Barracks
Bastogne Barracks
Bastogne Barracks
Bastogne Barracks
Bastogne Barracks
Bastogne Barracks
Bastogne Barracks
Bastogne Barracks
Bastogne Barracks
Bastogne Barracks
Bastogne Barracks
Bastogne Barracks
Bastogne Barracks
Bastogne Barracks
Bastogne Barracks
Bastogne Barracks
Bastogne Barracks
Bastogne Barracks
Bastogne Barracks
Bastogne Barracks
Bastogne Barracks
Bastogne Barracks

route de La Roche 40
B-6600 Bastogne

Web : http://www.bastogne-barracks.be

Tél : +32(0)61 24 21 24

Web : http://www.klm-mra.be

Accueil

Autre(s) langue(s) d'accueil : Allemand sur réservation

Accueil en français

Accueil en néerlandais

Accueil en anglais

Personnes à mobilité réduite

Accessible aux personnes à mobilité réduite

WC adapté aux personnes à mobilité réduite

Restriction

Animaux non-admis

Accessible aux poussettes

Barbecue interdit

Description

Horaire (gratuit)

Parking à proximité - Bar

Le 16 décembre 1944, les Allemands lancent leur dernière offensive majeure à l'ouest. Le 17 décembre, les paras de la 101st Airborne sont alertés pour arrêter la progression de l'ennemi vers Bastogne et défendre les principales voies d'accès à la ville. Bastogne et ses défenseurs sont encerclés. Venant du Sud, une colonne blindée de la 4 th Armored Division du Général Patton réussit à briser l'encerclement allemand, le lendemain de Noël. La Bataille de Bastogne va se poursuivre jusqu'au 17 janvier 1945.

C'est ici que s'installa en hiver 44-45, le quartier général de la « 101st Airborne » et que l'on visite la « Cave Nuts ». C'est à cet endroit précis que le général McAuliffe, commandant toutes les troupes américaines à Bastogne, répondit négativement à la demande de reddition des Allemands. "Nuts" signifie à peu près "Couillonnades". Le lieu est aujourd'hui un centre d'interprétation de la Seconde Guerre mondiale et un atelier de restauration d'engins appartenant au Musée royal de l'Armée.


Retour liste
Top